Quelles économies avec une pompe à chaleur ?

Vous avez trouvé votre installateur de pompe à chaleur (PAC) dans l’Oise mais vous souhaitez savoir concrètement quelle économie vous allez réaliser avec une PAC ? RSC Visery, chauffagiste depuis 40 ans à Compiègne vous explique tout sur les différents types de pompes à chaleur qui existent (pompe à chaleur air/eau et pompe à chaleur air/air notamment). Découvrez le fonctionnement de ces appareils et comment ces systèmes de chauffage permettent de réaliser des économies d’énergie de manière concrète

Faites une demande de devis en ligne pour une installation pompe à chaleur !

RSC Visery à Compiègne et Batichauffe à Montataire

Plombiers chauffagistes et frigoristes dans l’Oise depuis de nombreuses années, nous intervenons sur vos installations et dépannages plomberie, systèmes de chauffage, climatisations et énergies renouvelables.

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Il existe trois types de pompes à chaleur  : 

Ici, nous ne parlerons pas de la pompe à chaleur eau/eau puisque son fonctionnement nécessite un forage (elle puise son énergie dans l’eau des nappes phréatiques), et ne relève donc pas du même type de pompes à chaleur que la pac air/air et la pac air/eau.

Cependant, bien que la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau utilisent plus ou moins la même énergie, leurs avantages et leur fonctionnement divergent. 

pompe à chaleur

La PAC air/air

La PAC air/air utilise les calories de l’air pour chauffer votre logement. Son fonctionnement est simple : elle a besoin de deux unités, l’une à l’extérieur et l’autre à l’intérieur de la maison. La première unité capte l’énergie de l’air et l’autre la diffuse au sein du logement grâce à un ventilo-convecteur. 

Comme l’air est gratuit, vous ne payez que l’électricité nécessaire à la circulation du fluide caloporteur pour que la pompe à chaleur fonctionne. L’installation d’une PAC air/air permet de diviser votre facture d’énergie par 3 par rapport à une vieille chaudière au fioul par exemple. 

Si vous optez pour une pompe à chaleur réversible, alors elle sera capable, en inversant son mode de fonctionnement, de produire de la fraîcheur et d’agir comme système de climatisation. 

radiateur

La PAC air/eau

La pompe à chaleur air/eau fonctionne un peu comme la PAC air/air : elle utilise aussi les calories présentes dans l’air pour chauffer votre maison. En revanche, elle permet, en plus d’assurer le chauffage de votre logement, de produire votre eau chaude sanitaire (ECS) de manière performante et économique.

La PAC air/eau est généralement couplée à un système de chauffage central. L’idéal étant le plancher chauffant car le rendement énergétique d’une pompe à chaleur air-eau est maximal avec des émetteurs de chaleur à basse température, mais des radiateurs peuvent tout aussi bien faire l’affaire !

En plus d’être très économique, la pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage écologique et qui a l’avantage de bénéficier d’aides financières (primes, crédit d’impôt, etc.) pour son installation.

Quelles économies avec une pompe à chaleur ?

Maintenant que vous connaissez les deux types de pompes à chaleur et leur façon de fonctionner, voici concrètement les économies que vous êtes susceptibles de faire avec l’installation d’une pompe à chaleur. Attention : il s’agit d’une indication approximative. N’oubliez pas que les économies que vous ferez dépendent de nombreux facteurs en plus du choix de la pompe à chaleur que vous choisirez d’installer.

Pour calculer les économies que vous allez réaliser, analysons d’abord une facture d’énergie : elle se compose généralement du nombre kWh et du prix unitaire du kWh

TVA à taux réduit

Commencez par calculer les économies de chauffage en nombre de kWh (kilowattheures)

Pour cela, il faut connaître le COP de la pompe à chaleur que vous avez choisie. Le COP, c’est le coefficient de performance de la PAC. Ce coefficient nous indique combien d’énergie est restituée sous forme de chaleur pour chaque kWh d’électricité utilisé pour le fonctionnement de l’appareil.

COP = Énergie restituée (chaleur) / Énergie payante utilisée

Par exemple, un COP de 3 nous indique que pour 1 kWh payé, l’appareil restitue 3 kWh de chaleur. C’est le rendement de votre chauffage. Dans cet exemple, il est donc de 300%.

En général, le COP théorique de votre vieille chaudière se situe autour de 80%. En connaissant le coefficient de performance de la pompe à chaleur que vous voulez installer, vous serez capable de savoir approximativement par combien votre facture d’énergie va être divisée.

Calculez ensuite le prix de l’énergie

Une fois que vous savez approximativement par combien vous allez diviser votre quantité de kWh utilisés pour vous chauffer, transformez ces kWh en euros, en fonction du prix de l’énergie électrique et du coût de l’énergie que vous utilisez actuellement (fioul, gaz naturel, etc.) avec votre chaudière.

Croisez les deux résultats, et obtenez une idée des économies que vous allez réaliser avec une pompe à chaleur air/eau ou air/air.

En général, les économies réalisées après l’installation d’une pompe à chaleur en remplacement d’une vieille chaudière fioul, par exemple, sont très significatives : on considère que la facture d’énergie peut être divisée par 3 !

économies chauffage

Des aides financières pour financer sa pompe à chaleur

En plus des économies que vous réaliserez en changeant de chauffage, l’installation d’une PAC bénéficie de plusieurs aides financières de l’État :

  • Maprimerenov accessible depuis octobre 2020 à tous les propriétaires ;
  • Un éco-prêt à taux zéro pour pouvoir emprunter sans frais ;
  • Une TVA à taux réduit ;
  • et d’autres aides financières comme la Prime Coup de Pouce Chauffage, et le programme Habiter Mieux de l’Anah.

Ces primes et avantages permettent de rentabiliser votre investissement plus rapidement et d’amortir l’achat de la pompe à chaleur

Retrouvez plus d’informations sur les aides financières pour vos travaux de transition énergétique sur notre page spéciale financements pour le chauffage.

Enfin, depuis le 28 juillet 2020, les propriétaires de PAC sont soumis à l’obligation d’un entretien périodique. L’entretien pompe à chaleur devra être réalisé par un professionnel tous les 2 ans ou tous les 5 ans selon la puissance de votre PAC. 

 

Vous aimerez aussi

Compiègne : Installation d’une chaudière gaz à condensation

RSC Visery a réalisé ce mois-ci l’installation d’une chaudière gaz à condensation Viessmann Vitodens 222-W à Compiègne, dans l’Oise. Il s’agit d’une chaudière murale compacte qui, en plus d’une utilisation simple, permet un gain de place non-négligeable. Voici quelques détails sur l’installation et cette chaudière gaz murale de dernière génération.…

Pourquoi les radiateurs font du bruit ?

Votre radiateur fait du bruit ? Avez-vous essayé de comprendre ce qu’il vous dit ? Parce qu’il arrive dans la vie d’un radiateur qu’il siffle, qu’il claque ou qu’il “glougloute”, nous avons pensé qu’un petit décryptage des bruits qu’un radiateur peut émettre vous serait utile. Après ça, vous saurez déterminer…

Comment bien régler son chauffage ? Passez au thermostat connecté !

En juin, une prime de 150 € a été mise en place par le gouvernement pour aider les foyers à réaliser des économies d’énergie en installant un thermostat connecté. Dans cet article, on vous explique tous les avantages d’une installation d’un thermostat programmable sur votre chaudière. Entre économies d’énergie, facilité…