Guide du chauffagiste : avantages et inconvénients du chauffage au bois

Vous habitez dans l’Oise, vous souhaitez remplacer votre chaudière actuelle et envisagez l’installation d’une chaudière au bois ou d’un autre système de chauffage au bois ? Vous avez raison ! Le chauffage au bois présente de nombreux avantages. En plus d’être économique, sa large gamme d’appareils répondra certainement à vos besoins ! Inserts, poêles à bois ou chaudières à granulés, se chauffer au bois, c’est bénéficier à la fois d’un confort thermique chaleureux et performant. Dans ce dossier, votre chauffage RSC Visery fait le tour des avantages et inconvénients du chauffage au bois, de manière générale.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez discuter plus en détails de votre projet et connaître nos tarifs.

Demandez des renseignements sur les différents types de chauffage au bois

Nos 2 entreprises sont basées à Compiègne et Montataire (60)

Plombiers chauffagistes et frigoristes dans l’Oise depuis de nombreuses années, nous intervenons sur vos installations et dépannages plomberie, systèmes de chauffage, climatisations et énergies renouvelables.

Chauffage au bois : une énergie économique

Le bois est la seule énergie dont le prix reste stable depuis plusieurs années. Moins volatiles que les énergies fossiles, il est d’ailleurs le seul à ne pas subir une hausse cette année avec la crise liée à l’augmentation du prix des énergies en Europe. 

Le bois est aussi l’énergie la moins chère de toutes, et cela, peu importe le combustible que vous choisissez (bûches, granulés, etc.).

Par exemple, tandis que pour 100 kWh PCI, l’électricité coûtait 17,98 € en décembre 2020, le bois, lui n’en coûtait que 6,23 €.

Le coût de production d’énergie avec le bois en vrac n’a augmenté que 1,1 € pour 100 kWh PCI en 13 ans ! 

chauffage au bois

Se chauffer au bois : un geste écologique

C’est un sujet récurrent ces dernières années : à quel point notre chauffage pollue-t-il ? Pendant longtemps, on nous a dit que le chauffage au bois émettait beaucoup de particules fines dans l’air : c’est vrai. On vous en parle d’ailleurs dans notre dernier article sur le sujet.

Les très vieux poêles à bois et les anciennes cheminées à foyer ouvert consomment beaucoup de bois, ne chauffent qu’une petite partie de la maison, émettent beaucoup de particules fines dans l’air et sont donc très peu écologiques. C’est d’ailleurs pour cela que la pollution du chauffage au bois créée par les anciens systèmes est surveillée par le gouvernement.

Cependant aujourd’hui, les appareils ont drastiquement évolué ! La qualité des combustibles a aussi été améliorée. Les chaudières bois sont actuellement extrêmement performantes (certaines atteignent un rendement de 95 %), consomment beaucoup moins de bois, chauffent plus de surface et sont conçues pour rejeter des taux de particules fines très bas. Le renouveau du chauffage au bois s’inscrit dans la durée, car les systèmes de chauffage n’ont plus rien à voir avec ceux d’il y a plusieurs décennies.

Le chauffage au bois est d’ailleurs considéré comme le deuxième moyen de se chauffer le plus écologique sur le marché (le premier étant le chauffage solaire). 

Et les arbres dans tout ça ? 

Contrairement aux idées reçues, la forêt française s’étend à raison de 0,7 % chaque année depuis 1985. Elle stocke plus de 50 millions de tonnes de CO2 par an. Lorsqu’un arbre meurt naturellement, il rejette le CO2 qu’il a stocké durant sa vie. Le bois coupé, lui, conserve son stock de carbone. 

Au niveau du chauffage, la quantité de CO2 rejeté par le bois brûlé dépendra non seulement de l’appareil de chauffage, mais aussi de la qualité du combustible et de la méthode d’allumage du feu (technique du bois inversée). 

La combustion parfaite d’un bois sec ne rejette que du CO2 (bilan neutre) et de la vapeur d’eau. C’est seulement si la combustion est incomplète et/ou que le bois est humide, que d’autres éléments vont être rejetés (CO, des Nox, particules fines, etc.).

Se chauffer au bois se révèle donc être un moyen de se chauffer tout en ayant un bilan carbone neutre, et si l’on emploie des systèmes de chauffages performants, on limite le taux de particules fines dans l’air et on obtient un chauffage parmi les plus écologiques du marché !

Découvrez une de nos installations de chaudière aux granulés de bois dans l'Oise

chaudière granulés de bois

Le chauffage au bois : des labels et une organisation au top !

Pour faciliter le choix de systèmes performants, il existe de nombreux labels qui permettent un premier aiguillage :

  • Flamme verte  : pour garantir la qualité, le rendement et les hautes performances énergétiques des appareils.
  • Quali’Bois : Reconnu « Grenelle Environnement », ce label est une appellation de confiance recommandée par l’ADEME et les collectivités territoriales pour choisir vos installateurs de chauffage au bois
  • NF Biocombustible : Cette norme concerne les granulés de bois. Grâce au label NF biocombustible, vous saurez immédiatement en consultant l’étiquette si les granulés correspondent à vos exigences. Cette classification met en évidence cinq catégories, de « haute qualité » à « standard » pour s’adapter au mieux à vos besoins.

Comme tout système de chauffage, le chauffage au bois possède aussi malgré tout des inconvénients :

  • Avec ce type de chauffage, vous devrez réapprovisionner votre appareil en bois plus ou moins régulièrement selon la machine.
  • Le chauffage bois à un prix d’achat plus important qu’un système de chauffage classique.
  • Certains poêles à granulés peuvent être bruyants. Cela vient du système de ventilation qui aide la chaleur à mieux se diffuser. Aujourd’hui, les marques de poêles à granulés ont tendance à proposer des ventilateurs à plusieurs vitesses ou de retirer la ventilation pour éviter cet inconvénient. 
  • La plupart des poêles à granules fonctionnent à l’électricité (en moyenne, ils consomment 1 kW par jour). Du coup, si une coupure d’électricité arrive, vous ne pourrez pas chauffer votre maison avec un poêle à granules. Cependant, il existe d’autres types de poêles à pellets qui fonctionnent différemment et sans électricité, mais leurs avantages et inconvénients varient également. Demandez conseil à votre chauffagiste !

Bien choisir son appareil de chauffage au bois

Comme nous vous le disions plus haut, le chauffage au bois dispose d’une large gamme d’appareils. Leurs différences se font aussi bien au niveau de la forme et de la taille, du fonctionnement, de la performance que du prix.

Pour choisir correctement son appareil de chauffage au bois, il y a 3 questions auxquelles il faut répondre :

  • Souhaitez-vous utiliser le bois pour un chauffage d’appoint ou pour chauffer toute votre maison ? Voulez-vous également que votre chauffage au bois produise votre ECS (eau chaude sanitaire) ?
  • Quel type de combustible souhaitez-vous utiliser ? Bûches, briquettes, plaques forestières ou granulés ? 
  • Quel est votre budget ?

Vous avez les réponses à ces questions en tête ?

Découvrez en détail les différents types de chauffage au bois qui existent sur le marché !

Contactez-nous !

Vous aimerez aussi

Comment bien régler son chauffage pour ne plus avoir froid ?

Quelles sont les astuces pour régler correctement son chauffage et optimiser sa température chez soi tout en faisant des économies d’énergie ?

Pollution : le chauffage au bois dans le viseur du gouvernement

Le chauffage au bois est une solution de chauffage à énergie renouvelable. Il présente un intérêt écologique, car il est considéré comme un mode de chauffage neutre en carbone.  Cependant, il n’en reste pas moins une source importante d’émission de particules fines. Et si en 2015, la loi relative à…

Installation d’une climatisation Daikin à Béthancourt en Valois

L’équipe de RSC Visery s’est rendue à Béthancourt en Valois, dans l’Oise entre Crépy en Valois, Verberie et Pierrefonds, pour installer une climatisation Daikin. Nous avons installé le climatiseur Bi-splits de la gamme Stylish de Daikin. Cette gamme de climatisation murale est spécialement conçue pour le confort et est dotée…