Comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine ?

En France, la piscine se démocratise ! Premier marché européen de la piscine installée chez des particuliers et second marché mondial derrière les États-Unis, notre pays compte plus de 2,46 millions de piscines privées. Et si avoir une piscine c’est bien, avoir une piscine chauffée, c’est mieux ! Apportant un confort de baignade non négligeable aux propriétaires de piscine, le chauffage de piscine pose cependant un inconvénient majeur : son coût d’utilisation.

Oui, les réchauffeurs électriques sont des gouffres financiers ! Heureusement, une solution alternative économique et écologique existe : la pompe à chaleur. La PAC piscine, et notamment la gamme full inverter, apparaît aujourd’hui comme un réchauffeur pour piscine au rendement élevé. Avec un COP compris entre 4 et 7 en chauffage bassin et entre 2 et 6 en chauffage de l’air, la pompe à chaleur pour piscine est une option véritablement intéressante. Zoom sur ce produit innovant.

Vous souhaitez en savoir plus sur la PAC piscine ? Contactez votre chauffagiste pour un devis personnalisé gratuit !

PAC piscine : le COP comment ça marche ?

Efficace, écologique et économique, la pompe à chaleur garantit un chauffage de l’eau de piscine à 28 ° C de manière fiable et à moindre coût tout au long de l’année. En utilisant l’énergie renouvelable de son environnement comme l’air, l’eau ou le sol (géothermie), la PAC pour piscine affiche un COP moyen de 5.

C’est quoi le COP de la PAC ?

Le COP, c’est le coefficient de performance de l’appareil. Calculé en laboratoire, ce coefficient représente le rapport, en kilowatt-heure (kWh), entre la quantité d’énergie produite et la quantité d’énergie utilisée. Ainsi, plus le COP est élevé, plus la consommation d’énergie est faible, et le rendement élevé. Avec un COP de 5, une pompe à chaleur produira donc 5 kWh de chauffage pour 1 kWh d’électricité utilisé.

pac piscine

Le COP est donc un critère important dans le choix de sa pompe à chaleur, après le coût. Afin de pouvoir comparer les PAC entre elles en fonction de leur performance, la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine) a, via la directive n°10 de mai 2011, énoncé les conditions de mesure des COP de pompes à chaleur. Ainsi, tout constructeur fiable vous donnera les deux points de mesure suivants :

  • Air à 26 °C, eau à 26 °C, 80 % d’humidité.
  • Air à 15 °C, eau à 26 °C, 70 % d’humidité.

Elle propose également un classement des COP de PAC en fonction de leur rendement :

 

 

installation pac piscine oise

Chauffer sa piscine : pour quel prix ?

Avec un coefficient de performance élevé, l’investissement d’une pompe à chaleur pour chauffer la piscine est rapidement amorti. Pour savoir quelle pompe à chaleur pour piscine choisir, vous devez prendre en compte :

  • la forme de votre piscine,
  • le volume de votre piscine,
  • votre zone géographique,
  • la température de l’eau souhaitée,
  • dans le cas d’une piscine extérieure, les saisons de vos baignades.

Une fois cela déterminé, vous pouvez contacter un chauffagiste qui vous proposera l’appareil le plus adapté à votre situation.

Dans l’Oise, par exemple, les températures extérieures en hiver sont parfois rudes. Chauffer une piscine extérieure ne demandera pas le même appareil que chauffer une piscine intérieure. En effet, certaines technologies permettent un fonctionnement tout au long de l’année jusqu’à des températures extérieures basses, mais l’appareil aura un coût d’achat plus élevé. Notez tout de même que le COP ne sera pas le même entre une température extérieure de – 10 ° C et une de 25 ° C. La pompe à chaleur consommera plus d’énergie pour chauffer la piscine en hiver qu’en été.

choisir pompe à chaleur piscine

En moyenne, pour l’installation d’une pompe à chaleur réservée exclusivement au chauffage de la piscine, comptez au moins 3 000 € selon la taille de votre bassin et la solution choisie en fonction des critères abordés ci-dessus. Si vous décidez d’investir dans une pompe à chaleur qui chauffera aussi bien votre piscine que votre logement, le coût d’achat sera plus élevé et dépendra de la taille de votre habitation. Selon l’énergie utilisée par la PAC (air, eau ou sol), et son COP,  vous pouvez espérer un retour sur investissement en 5 à 10 ans.

Vous aimerez aussi