Comment bien régler son chauffage pour ne plus avoir froid ?

C’est l’hiver ! Comment avoir une température idéale dans sa maison ?

En ce début d’année 2020, toute l’équipe de RSC Visery vous souhaite ses meilleurs vœux ! Le mois de janvier est souvent synonyme de reprise après les fêtes de fin d’année : reprise du travail, reprise d’une alimentation plus équilibrée et reprise de son budget. Mais en plein cœur de l’hiver, la motivation de la reprise peut être difficile, surtout s’il fait froid dans sa maison. Une question se pose alors : comment régler son chauffage ? Ou plutôt : comment bien régler son chauffage ? Parce qu’une bonne régulation de la température au cours de la journée est importante pour son confort mais aussi pour réaliser des économies d’énergie, nous vous donnons les meilleurs conseils pour régler au mieux votre chauffage en fonction de votre rythme de vie.

Régler son chauffage selon son rythme de vie

C’est le premier point important. Parce que chauffer une maison vide n’a pas grand intérêt hormis vous coûter de l’argent, vous devez penser à régler la température de votre maison selon votre présence ou non dans celle-ci. Pour cela, il est préférable de définir une température de consigne sur votre thermostat.

Vous pouvez chauffer :

  • à 20 ou 21 °C quand vous êtes à la maison (régime de confort) ;
  • à 18 ou 19 °C la nuit et quand vous vous absentez (régime d’économie).

Pour optimiser sa température intérieure, il ne faut pas régler votre chaudière avec plus de 2 °C d’écart entre le régime de confort et le régime réduit. N’oubliez pas d’adapter vos réglages en fonction du type de thermostat que vous possédez.

Diminuer votre chauffage durant la nuit et en cas d’absence vous fera économiser de 10 à 25 % d’énergie.

Astuce : Pensez à fermer vos volets la nuit et en cas d’absence pour maintenir une température agréable et ne pas laisser le froid entrer dans votre maison !

thermostat

Régler son chauffage en utilisant son thermostat

Le thermostat commande la chaudière. Grâce à lui, vous pouvez régler la température que vous souhaitez dans vos pièces. Il existe plusieurs types de thermostats mais tous ont la même fonction : ordonner à la chaudière (ou aux radiateurs, dans le cas de l’électrique) de fonctionner jusqu’à ce que la température donnée soit atteinte.

Les thermostats manuels

Si vous disposez d’un thermostat manuel ou thermostat d’ambiance non programmable, vous devez penser à ajuster la température le matin lorsque vous partez de chez vous, le soir lorsque vous rentrez et enfin de même au moment d’aller se coucher. C’est le système le plus ancien qui existe et donc le plus courant dans les maisons mais ce n’est pas le plus pratique. En effet, ce dernier ne permet de régler qu’une température de confort et si vous ne pensez pas vous-même à ajuster la température selon votre rythme de vie, vous dépenserez forcément de l’énergie pour rien. Si vous le pouvez, nous vous conseillons de vous tourner davantage vers un thermostat d’ambiance programmable.

Les thermostats d’ambiance programmables

Il existe deux types de thermostats programmables :

  • les thermostats programmables classiques,
  • les thermostats programmables connectés.

Les thermostats programmables fonctionnent de la même façon que les thermostats classiques à la différence près qu’ils permettent de programmer un régime réduit. Ainsi, vous pourrez régler votre température de confort et votre température réduite sur les plages horaires que vous aurez prédéfinis.

Astuce : pensez à lancer votre chauffage environ 1 h avant votre levé et avant votre retour à la maison. Ainsi, votre maison sera préchauffée et vous n’aurez pas froid le temps que la chaudière se lance !

thermostat intelligent

Dans le cas d’un thermostat programmable sans fil,  on place généralement le thermostat dans le salon parce que c’est la plus grande pièce de la maison et donc celle qui reflète le mieux la température globale du logement. Mais vous pouvez aussi choisir de le placer dans la pièce la plus froide de votre habitat afin d’avoir une température confortable dans toute la maison.

Enfin, il existe des thermostats d’ambiance connectés. Ces thermostats permettent de programmer la température de votre maison directement depuis votre smartphone, grâce au réseau wifi. De plus, le thermostat intelligent apprend vos habitudes et se règle tout seul selon l’activité dans la maison : au début, vous devrez le régler manuellement et au bout de quelques semaines, il sera complètement autonome pour gérer le confort thermique de votre logement. Au final, bien que ce soient les thermostats les plus chers, ce sont ceux qui vous feront économiser le plus d’énergie si vous les réglez correctement et votre achat s’en trouvera vite amorti.

Utiliser les robinets thermostatiques

Une fois votre chaudière réglée correctement, vous pouvez finalement régler la température dans chacune de vos pièces grâce aux robinets thermostatiques de vos radiateurs.

Les robinets thermostatiques (ou vannes thermostatiques) sont aujourd’hui présents sur toutes les installations récentes de radiateurs. Ils permettent d’ajuster la température des pièces tout en évitant une surchauffe inutile. Par exemple, lors d’une journée ensoleillée, vous pourriez avoir envie de profiter de la chaleur solaire dans votre maison et diminuer légèrement le chauffage de votre intérieur sans pour autant aller toucher aux réglages de la chaudière. Vous profiteriez ainsi de la chaleur solaire qui vous fera économiser de l’énergie.

Astuce : On pense à mettre le thermostat dans une pièce où les radiateurs sont tous ouverts au maximum. Cela permettra aux autres pièces de ne pas sous-chauffer ou sur-chauffer.

vanne thermostatique

Récemment, de nouveaux robinets thermostatiques ont vu lu jour : les têtes thermostatiques électroniques et celles connectées.

  • Les têtes thermostatiques électroniques : ce sont des têtes thermostatiques programmables. Tout comme les robinets thermostatiques manuels, elles permettent de réguler la température des pièces mais peuvent être programmées électroniquement. Elles bénéficient d’un affichage et d’un contrôle digital au demi-degré près. Vous pouvez ainsi programmer l’intensité de vos radiateurs sur des programmes horaires ou hebdomadaires.
  • Les têtes thermostatiques connectées. Ces régulateurs fonctionnent en réseau et peuvent être programmables depuis une application smartphone. Elles permettent d’ajuster la température pièce par pièce de façon très précise et permettent à leurs utilisateurs de réaliser des économies de chauffage.

Astuce : en été, lorsque l’on coupe la chaudière ou la fonction chauffage dans le cas où la chaudière réalise la production d’eau chaude), on pense à mettre tous les robinets thermostatiques sur 5 afin d’éviter qu’ils se grippent en attendant l’hiver prochain.

Installer une sonde extérieure pour régler son chauffage

La sonde extérieure permet à votre chaudière d’anticiper les variations de températures en mesurant la température extérieure et en lui transmettant les informations. Ainsi, vos pièces n’ont pas le temps de se refroidir ou de trop se réchauffer puisque votre chaudière réagira en amont. Grâce à cette anticipation, vous êtes assurés de bénéficier d’un excellent confort de chauffe.

Dans le cas de l’installation de sonde extérieure, on parle souvent de la loi d’eau. La loi d’eau c’est l’algorithme qui définit la température de l’eau qui devra sortir de votre chaudière en fonction de la température extérieure. Pour que la sonde puisse transférer ses données de températures optimales, placez-là sur un mur côté nord si possible afin que les rayons du soleil ne viennent pas la perturber.

 

Besoin d’un conseil pour améliorer votre confort thermique ?

En résumé

Pour faire des économies sur votre facture de chauffage tout en profitant au maximum d’une température idéale dans votre intérieur, vous devez penser à réguler la température de confort de votre chaudière ou de vos radiateurs électriques selon votre rythme de vie : température d’environ 20 °C quand vous êtes présents, et d’environ 18 °C la nuit ou lorsque vous êtes absents. 

Pour éviter toute surconsommation, ou surchauffe, n’oubliez pas de régler ensuite vos robinets thermostatiques pour bénéficier d’un meilleur confort thermique. En cas d’absences prolongées de plus de trois jours, pensez à mettre votre chauffage en mode réduit pour réduire votre consommation d’énergie.

Vous aimerez aussi